-0.2 C
Dijon
dimanche 29 janvier 2023
spot_img

Protection solaire : quel indice choisir pour sa peau ?

Must read

Pour le moral, le soleil est un excellent remède, mais pour la peau, il peut être néfaste. Une exposition prolongée entraîne des coups de soleil, et à la longue, on peut faire face à un vieillissement prématuré de la peau ou à des cancers. Afin de protéger l’épiderme des rayons ultraviolets du soleil, en plus de mettre des vêtements couvrants, on conseille d’appliquer une protection solaire. Mais afin qu’elle assure son rôle, il faut que son indice soit adapté au type de peau.

Les différents indices de protection

En matière de protection solaire disponible chez cette Boutique officielle La Roche Posay au Maroc, il y a 4 catégories de protection et 8 indices. Les indices 6 et 10 apportent une faible protection alors que les indices 15, 20 et 25 offrent une protection moyenne. Pour les indices 30 et 50, la protection est haute, et pour l’indice de 50 et plus, il y a une très haute protection. L’écran total ou la protection totale n’existe pas. D’ailleurs, c’est interdit d’indiquer cela sur l’emballage ou le flacon puisqu’aucun produit ne filtre les UV du soleil à 100 %. Pour bien comprendre les indices de protection solaire, il faut savoir exactement ce que c’est. Ils reflètent la transmission des UV à la peau suivant la formule 1/indice. Donc, avec une crème indice 6, la quantité d’UV transmise est de 1/6, soit 16,6 %. Avec une crème indice 50, elle est de 2 %.

L’indice choisi suivant le type de peau

protection solaire
Crédits : Pixabay

L’indice à choisir pour la protection solaire dépend grandement de la peau. Si on a une carnation très claire, des cheveux roux ou blonds, des taches de rousseur et des yeux verts ou bleus, il faut prendre l’indice le plus élevé (50 au moins). C’est également valable pour les peaux déshydratées, atopiques et très sèches. Les peaux mates optent pour une faible protection (de 15 à 30), car ce type de peau supporte très bien les coups de soleil. Cependant, le choix dépend également du contexte. Pendant un séjour au ski, on prend un indice 50 qu’importe notre carnation. Aussi, si on s’expose au soleil au printemps, même sur une courte durée, un indice 10 suffit même pour les carnations claires. Néanmoins, afin que la crème solaire protège efficacement, il faut une application en quantité suffisante. On doit l’appliquer régulièrement, au moins toutes les 2 heures et après chaque baignade.

Bon à savoir

Les rayons ultra-violets arrivant à traverser la couche d’ozone (UVA et UVB) peuvent toucher la peau et provoquer des problèmes cutanés. Dans le calcul des indices de protection solaire, c’est surtout les UVB qui sont pris en compte, car ils sont considérés comme les plus dangereux à court terme. En effet, ils sont à l’origine des coups de soleil, des brûlures et des cancers. Cependant, les UVA présentent aussi des dangers. Certes, ils ne laissent pas des dégâts visibles, mais ils sont à l’origine du vieillissement précoce de la peau (tâches pigmentaires, ridules, rides…). Ainsi, depuis l’année 2016, la réglementation exige que les protections solaires protègent des UVB et des UVA. On rappelle que près de 80 % des cancers de la peau sont dus à l’exposition excessive au soleil.

- Publicité -spot_img

More articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Latest article

- Partenaire -spot_img